Monde

La France, le Royaume-Uni et l’Allemagne appellent l’Iran à revenir à ses obligations sur le nucléaire

La France, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont appelé ensemble, dimanche 12 janvier 2020, l’Iran à revenir « au plein respect » de ses obligations au titre de l’accord sur le nucléaire iranien, que Téhéran a commencé à détériorer dans un contexte de tensions avec les Etats-Unis.

« Aujourd’hui, notre message est clair : nous restons attachés » à l’accord sur le nucléaire « et à sa préservation ; nous exhortons l’Iran à annuler toutes les mesures incompatibles avec l’accord ; nous appelons l’Iran à s’abstenir de toute nouvelle action violente ou de prolifération ; et nous restons prêts à engager le dialogue avec l’Iran sur cette base afin de préserver la stabilité de la région », indiquent les trois pays dans une déclaration commune qui réaffirme leur position sur le dossier.

Notons que Téhéran a affirmé, le 5 janvier 2020, ne plus se sentir tenu par aucune limite « sur le nombre de ses centrifugeuses » utilisées pour la production de combustible nucléaire. Cette annonce a été faite deux jours après la frappe américaine de Bagdad où a été tué le général iranien, Qassem Soleimani et qui fut l’étincelle de la montée des tensions entre Téhéran et Washington.

Rappelons que la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne sont les trois pays européens qui ont signé en 2015, avec les États-Unis, la Chine et la Russie l’accord avec l’Iran sur le nucléaire duquel Donald Trump a décidé de sortir en 2018. Le président américain a récemment appelé les Européens à claquer à leur tour la porte de l’accord et à renforcer leurs propres efforts militaire au Moyen-Orient.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut