Politique

La laïcité est-elle réalisable en Tunisie ? – Partie 1 – Définition et situation actuelle

La laïcité a fait son grand retour sur la scène politique française. De tous les bords politiques, des voix plus ou moins virulentes s’élèvent.

Ce sujet semble également passionner nos concitoyens.

Il convient donc, tout d’abord, de définir la laïcité d’étudier la situation des différents pays dans le monde et, ensuite, de l’intégrer dans le contexte tunisien.

La laïcité n’est pas l’athéisme ! C’est une notion politique et non pas religieuse.

La laïcité désigne la séparation du civil et du religieux dans l’Etat. L’adjectif « laïque », qui s’oppose à « clérical », peut aussi désigner l’indépendance par rapport à toute autorité religieuse. Pour les Républicains français de la troisième République, le cléricalisme renvoyait, non à la religion, mais à la prétention du personnel religieux à régir la vie publique d’un État au nom de Dieu ou de croyances religieuses. C’est cette opinion qui a amené la France a voté la Loi de séparation des Eglises et de l’Etat, le 9 décembre 1905.

Cependant, la notion de laïcité en France était déjà prévue dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789, intégrée au préambule de la Constitution de 4 octobre 1958 qui stipulait que « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi » (art. 10). C’est ce texte qui prévaut toujours en France.

Quelques pays dans le monde ont institué la laïcité au coeur de leur Constitution. Nous allons, à présent, présenter les différentes appréciations des religions suivant les Etats.

La Laïcité

Nous retrouvons ici, en plus de la France, l’Inde, le Japon,  le Mexique, l’Uruguay, l’Ethiopie, la Bolivie, Les Etats-Unis, la Turquie, le Portugal et le Brésil. Cependant, leur conception de la laïcité varie fortement. Ainsi, aux Etats-Unis, seul l’Etat fédéral est laïque (article 1 de le Constitution), les Etats sont donc libres, individuellement, d’appliquer ou non la laïcité. Cependant, 37 (sur 50) Etats américains ont inscrit la laïcité dans leurs Constitutions. Le cas de la Turquie est particulier. En effet, il s’agit d’un pays musulman où cohabitent d’autres religions. La Laîcité en Turquie émane des 6 principes de base de Mustapha Kemal Ataturk ; cependant, l’Etat turc finance la formation des imams musulmans et la création d’écoles coraniques. Quant au Portugal, la laïcité n’est que purement formelle et l’Etat entretient des rapports privilégies avec les hautes autorités catholiques au Vatican. Au Brésil, enfin, il existe des partis religieux dont certains sont représentés au Parlement.

Nous pouvons constater, sur la figure ci-dessous, que la majorité des pays dans le monde est laïque ; mais avec des différences importantes. En Allemagne, par exemple, les habitants doivent déclarer leur religion sur leur déclaration d’impôts afin de payer la taxe relative à la religion indiquée. C’est également le cas dans la région Alsace et le département de la Moselle en France, reste de l’occupation allemande.

Les Etats religieux

En dehors de certains pays nord-européens, tous les autres pays religieux se situent, essentiellement, en Afrique du Nord et au Proche-Orient. Nous y retrouvons Israël où la religion hébraïque est inscrite dans la Constitution. C’est le cas aussi de tous les Etats musulmans de la région, mais avec des particularismes. Ainsi, en Afrique du Nord, la Tunisie et le Maroc ont des droits de la famille ne s’inspirant pas de l’Islam. De plus, comme pour le Vatican en Europe, l’Arabie Saoudite a la particularité d’être un Etat théocratique en raison de la présence des Lieux Saints (le roi est le gardien des deux saintes mosquées et le Conseil des oulémas saoudiens est très influent).

Le Liban est un cas spécial. En effet, c’est un pays où le pouvoir est réparti entre différentes communautés religieuses de manière à assurer la stabilité politique. Il existe 18 communautés religieuses reconnues par l’Etat et elles se partagent, constitutionnellement, le pouvoir.

En rouge : les Etats laïcs En jaune : les Etats religieux En gris : Les Etats ambigus ou sans données

Dans la seconde partie, nous tenterons d’analyser la laïcité en Tunisie au travers des problèmes rencontrés en France actuellement.

à suivre…

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut