La présence de partisans d’Ennahdha sur l’Avenue Bourguiba à Tunis: Provocation ou soutien?

Les partisans nahdhaouis qui sont descendus, mardi 1er mai 2012 à l’Avenue Bourguiba, à l’appel du parti du Mouvement Ennahdha pour soutenir l’UGTT et célébrer la fête du Travail, ne semblent pas avoir appliqué les consignes pour lesquelles ils sont venus, ont constaté les journalistes de TunisieNumerique, présents sur place.

En effet, c’est en contre-manifestants que les partisans nahdhaouis se sont comportés en scandant à l’adresse des manifestants de l’UGTT et des autres centrales syndicales le slogan “dégage”.

Ils ont eu des attitudes de provocation à l’égard des manifestants avec lesquels ils ont eu des incidents qui ont tourné en altercations verbales rapidement étouffées.

Les journalistes de TunisieNuumerique, sur place, ont constaté une présence de vigiles qui se déplacent en promiscuité des journalistes qu’ils surveillent.

Ces personnes qui ne quittent pas d’une semelle les journalistes, qui portent des dossards distinctifs, sont présents lorsque les journalistes passent l’information par téléphone ou procédent à des interviews. Ce manège vise à à intimider les journalistes et à influencer leurs travail.

Des nahdhaouis se sont également rassemblés devant le siège du ministère de l’Intérieur en mettant en avant des slogans en faveur du Gouvernement et du soutien inconditionnel à la politique suivie par le cabinet de Mohamed Jebali.

Commentaires

Haut