Economie

La signature de l’accord de libre échange avec l’UE menacerait 450 mille postes d’emploi dans les micro-entreprises

La signature de l’accord de libre échange avec l’UE menacerait 450 mille postes d’emploi dans les micro-entreprises
Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Le Forum Tunisien des Droits Economiques et Sociaux (FTDES) a publié aujourd’hui jeudi 10 juin 2021 une étude intitulée « Impact attendu de l’ALECA sur les micro-entreprises dans les secteurs du commerce et des services en Tunisie ».

L’étude s’est intéressée, selon le Forum, à l’analyse de l’impact attendu d’un projet d’accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) sur les micro-entreprises (ME) tunisiennes particulièrement celles appartenant aux secteurs du commerce et des services.

Ce choix des ME est motivé, d’après l’étude, par l’importance de ces entreprises dans le tissu économique tunisien. En effet, ces ME constituées d’indépendants et d’entreprises employant moins de 6 salariés représentent 97% de l’’ensemble des entreprises privées en 2018.

Quant au choix du secteur des services, il est justifié par le dynamisme et la place prépondérante qu’occupent les différentes activités de services dans le secteur des ME et par l’ampleur de l’impact attendu de l’ALECA sur un secteur qui reste fragile malgré son importance quantitative. En effet, au sens strict (c’est -à-dire hors commerce, réparation auto et articles domestiques), la part des micro-entreprises du secteur des services dans l’ensemble des entreprises privées est passée de 36% en 2002 à 41% en 2018.

Les résultats de l’étude qui ses ont articulés autour de plusieurs axes, ont montré que l’inefficience moyenne de toutes les ME tunisiennes quelle que soit leur activité dépasse 30%. En somme, les ME dont l’efficience ne dépasse pas 50% et donc fortement exposées à la concurrence étrangère emploient près de 450 milles personnes et réalisaient une VA de plus de 5 milliards de dinars (à peu près 5% du PIB) selon les données de 2016.

La politique gouvernementale, d’après le FTDES, a souvent négligé le secteur des ME en Tunisie par rapport au secteur des PME. Pourtant, la contribution des ME à la création d’emploi et la VA n’est pas anodine.

Selon les chiffres émanant de l’enquête de l’INS de 2016, les ME emploient un nombre estimé à 718250 personne et génère une VA de 9486.6 millions de dinars (près de 9% du PIB). Une attention particulière devrait donc être portée à l’égard de ce secteur. Les résultats de l’étude ont amené le Forum à suggérer des recommandations qui concernent plusieurs grands domaines d’intervention afin de renforcer la compétitivité des ME et de mieux les protéger en perspective de la signature d’un ALECA et l’ouverture des marchés à la concurrence européenne.

 

Cet article vous a été utile? Partagez le, il intéressera d’autres personnes. Merci!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut