Monde

La success story d’Ahmed Hussen, de réfugié somalien à ministre de l’immigration

La success story d’Ahmed Hussen, de réfugié somalien à ministre de l’immigration

 ahmd

Il est arrivée au Canada seul à l’âge de 16 ans en tant que réfugié somalien, à l’âge de 39 ans Hussen est nommé par le chef du gouvernement Justin Trudeau ministre de l’Immigration.

En octobre 2015, l’homme est devenu le premier député  de la circonscription de York Sud-Weston d’origine somalienne, avant d’occuper le poste prestigieux de ministre de l’Immigration auquel il a été affecté le 10 janvier 2017. Il doit son ascension fulgurante à ses études de droit et son activisme permanant au sein de la société civile, en particulier la communauté des immigrants somaliens. D’ailleurs, il est président du congrès somalien-canadien. Militant au sein du parti libéral canadien, il a été élu en 2004 la star de Toronto parmi 10 personnalités publiques de la ville ayant contribué dans divers domaines à sa prospérité.

Parmi ses premiers exploits, il a contribué dans les années 90 à la création de Regent Park, un centre communautaire qu’il a présidé et qui a milité en faveur de 15 000 locataires des logements sociaux intérêts des 15 000 locataires des logements sociaux qui devaient céder leur place à la construction d’appartement de luxes vendus à une classe urbaine aisée.

Notons enfin qu’Ahmed Hussen succède à John McCallum, devenu ambassadeur du Canada en Chine.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut