La théorie du complot contre le Gouvernement s’effondre comme un château de cartes

La sentence est tombée comme un couperet: pas de complot qui se fomente contre le Gouvernement. Tout est chimère et n’est que le fruit de l’imagination  de quelques ministres en mal d’inspiration.

Tel est, en résumé, le verdict prononcé par Saïd Mechichi, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur chargé de la Réforme, qu’il a confié au journal “Le Maghreb”,  publié dans son édition du mardi 6 mars 2012.

Il s’agit là d’un sérieux revers étant donné que ce démenti sans appel vient de l’intérieur même du Gouvernement  et qui plus est d’un département  où convergent tous les services de renseignements du pays. Ce département incarne, de ce fait, le centre d’où pourront être produits les preuves et les arguments susceptibles d’appuyer la thèse du complot.

Le ministre du Transport avait, rappelle-t-on, laissé entendre que des preuves collectées par des services de sécurité attestent et confortent la théorie d’un plan de renversement du Gouvernement.

Dans notre article publié dès lundi 5 mars 2012, en réaction aux accusations du ministre du Transport Abdelkrim Harouni, concernant ce prétendu complot, nous avions été interpellés par l’absence de preuves matérielles, mises sur la table, de ce plan qui viserait le Gouvernement de Hamadi Jebali.

En effet, le retour à ces sinistres pratiques d’une époque révolue semble difficile à admettre après la révolution du 14 janvier.

La Révolution s’est réalisée, la liberté s’est concrétisée et les voies pacifiques de contestation légale existent. Personne ne peut être empêché , aujourd’hui, d’exprimer son opinion fût-elle divergente de celles qui sont dominantes.

Ainsi, il apparaît qu’il s’agit d’une campagne de relations publiques orchestrée par certains membres du Gouvernement qui veulent, pour cacher leur échec, détourner l’opinion publique des véritables enjeux de cette phase transitoire.

Face à l’incapacité actuelle du gouvernement à trouver et mettre en œuvre des solutions aux problèmes des Tunisiens, quelle sera la prochaine diversion de certains  responsables devant les difficultés qui s’aggravent de jour en jour particulièrement dans le domaine économique.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut