La Tunisie demande l’inscription de la question de la violence à Myanmar aux travaux du sommet de l’OCI, les 14 et 15 août 2012

La Tunisie a demandé d’inscrire la condamnation des actes de violence et de tueries, qu’endure la minorité musulmane à Myanmar (Birmanie), à l’ordre du jour des travaux du prochain sommet des chefs d’Etat et de gouvernements de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), devant se tenir les 14 et 15 août 2012 à Jeddah (Arabie Saoudite).

La demande de la Tunisie présentée, vendredi 27 juillet 2012, au cours de la réunion de coordination, à Genève (Suisse), des représentants permanents des pays de l’organisation de la coopération islamique auprès de l’ONU (organisation des nations unies) a eu l’aval de plusieurs pays arabes et islamiques frères, notamment l’Egypte, le Maroc, La Libye, l’Iran et le Soudan, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, rendu public vendredi.

La même source a ajouté que la Tunisie exprime ses vives préoccupations quant à la tension qui règne à Myanmar et condamne les exactions subies par la minorité musulmane dans ce pays.

La Tunisie appelle la communauté internationale à œuvrer en vue de trouver, dans les meilleurs délais, une solution devant mettre fin à la vague de violence à laquelle cette minorité fait face, de manière à préserver ses droits dans le cadre de la sécurité, la stabilité et la concorde entre les différentes catégories de la société.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com