Societe

La Tunisie participera à « la flottille de la liberté II » en solidarité avec Gaza

L’équipe de coordination du navire français de solidarité avec Gaza a annoncé, mardi, à Tunis, lors d’une conférence de presse, la participation de la Tunisie à ce voyage, représentée par l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), en hommage à sa Révolution populaire pour la liberté et la dignité et en consolidation de son soutien incessant à la lutte du peuple palestinien.

Le navire français fera partie de “la flottille de la liberté II”, composée de 12 bateaux devant transporter près de mille personnes issues de plusieurs pays d’Europe, de cinq pays d’Amérique latine, des Etats-Unis d’Amérique, du Canada ainsi que de pays asiatiques. Cette action intervient un an après l’organisation de la première “flottille de la liberté”.

Le navire français devra quitter le port de Marseille, fin juin, en direction des côtes palestiniennes pour amarrer au port de Gaza, si possible, vers le début de juillet prochain.

Une escale des navires français et espagnol de “la flottille de la liberté II” sera programmée ultérieurement dans l’un des ports tunisiens.

Aussi, est-il prévu qu’une cinquantaine de personnalités dont notamment des politiciens, des journalistes, des artistes et des volontaires convaincus de la justesse de la cause palestinienne, participent au navire français, en plus d’une dizaine de Tunisiens.

Une campagne de solidarité organisée en France a permis de collecter le huitième du prix du navire, soit environ 500 mille Euros et des dons d’une valeur de 530 mille Euros.

Le navire sera chargé de 7 mille tonnes d’aides consistant essentiellement en matériaux de construction et équipements pour les hôpitaux.

M. Adnène Ben Youssef, porte-parole du navire français, s’est félicité de cette action internationale qui vise à briser le blocus sur la bande de Gaza. Une telle mobilisation, a-t-il ajouté, est de nature à promouvoir le rôle de la société civile en tant que force de pression.

Le porte-parole a fait savoir que le départ des navires de la flottille de la liberté II se fera à partir de différents pays pour se rencontrer dans les eaux internationales à un point précis qui sera fixé, ultérieurement, pour des raisons de sécurité, a encore précisé M. Ben Youssef.

M. Mouldi Jendoubi, secrétaire général adjoint de l’UGTT, a, à cette occasion, réitéré le soutien de l’organisation à la cause palestinienne soulignant que le renversement des dictatures arabes à redonné l’espoir en la libération de la Palestine.

Pour sa part, M. Féthi Tlili, président de l’Union des travailleurs tunisiens à l’étranger, a souligné que l’objectif escompté à travers l’organisation de cette flottille est d’adresser un message au monde sur l’impératif de lever les injustices subies par le peuple palestinien. Autre objectif, souligner que les martyrs de la flottille I sont inoubliables.  Les organisateurs de la flottille II, une fois arrivés à Gaza, offriront leurs bateaux au peuple palestinien.

Cette initiative vise à lever le blocus imposé à la bande de Gaza depuis 2006, à renforcer le respect du Droit international et à répondre aux besoins de la population de Gaza qui compte un million et 500 mille habitants.

La situation humanitaire dans la bande de Gaza est déplorable: 80% de la population dépendent de l’aide internationale, 61 % souffrent de l’insécurité alimentaire et 60 % n’accèdent à l’eau potable qu’une fois tous les quatre jours.

Source : TAP

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com