La Tunisie peut devenir une destination privilégiée pour le tourisme de bien-être

La Tunisie regorge de sources thermales (50 recensées) et dispose d’un capital de compétences lui permettant d’être une destination privilégiée en matière de tourisme de bien-être.

Si la thalassothérapie a pu s’imposer sur le marché mondial (Tunisie au 2e rang mondial), le thermalisme est resté en deçà de ses capacités se contentant d’une clientèle, essentiellement, locale pour qui le thermalisme est un legs ancestral.

Une étude stratégique visant la promotion du secteur à l’horizon 2016 a été élaborée. Elle a, notamment, pour objectifs de mettre à niveau les stations thermales et d’encourager l’investissement privé dans cette filière.

Plusieurs projets sont envisagés pour renforcer le secteur à l’instar du projet de réalisation d’une ville thermale à El Khbayat, à El Hamma de Gabès, qui sera soumis prochainement au gouvernement.

D’autres projets sont en cours d’étude ou de réalisation comme la création d’un centre de thermalisme à Hammam Bent Jedidi et un centre de tourisme thermal et écologique à Hammam Mallègue, au Kef, ainsi qu’une station thermale, à Sidi Abdelhamid, à Sousse.

Un autre projet est en cours de réalisation, dans le village de Beni M’tir (gouvernorat de Jendouba). Il s’agit de la création d’une station thermale composée d’un centre touristique, thermal et esthétique conçu selon le concept SPA (santé par l’eau) qui allie bien-être et évasion.

Ces nouveaux projets devront générer environ 8 mille emplois directs et indirects moyennant des investissements globaux de l’ordre de 600 millions de dinars.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com