Monde

L’armée israélienne poursuit ses frappes dans la Bande de Gaza

L’armée israélienne poursuivait ses opérations de représailles vendredi dans la Bande de Gaza, au lendemain d’un tir de mortier contre un autobus dans le sud d’Israël.

Cet obus, tiré depuis la Bande de Gaza, a frappé l’autobus jeudi, faisant deux blessés, le conducteur du véhicule et un passager âgé de 16 ans, seuls présents à bord du bus au moment de l’attaque. Le Hamas a revendiqué la responsabilité de ce tir.

Vers minuit jeudi, alors que le territoire palestinien était secoué par des explosions, le Hamas a annoncé un cessez-le-feu. Les frappes israéliennes se poursuivaient, visant des installations du Mouvement de la résistance islamique et des tunnels de contrebande.

Vendredi matin, une frappe a tué deux hommes armés du Hamas et blessé un troisième près de la ville de Khan Younès, selon l’organisation. Le ministère de la Santé de Gaza a précisé que trois civils avaient par ailleurs été blessés.

Selon les services de secours palestiniens, trois autres Palestiniens ont été blessés par les tirs d’un char israélien lors d’un autre incident dans le sud de la Bande de Gaza. On ignorait s’il s’agissait de militants ou de passants.

En Israël, les cours de certaines écoles situées non loin du territoire ont été annulés vendredi, en raison d’inquiétudes concernant la sécurité des élèves.

Le vice-ministre de la Défense Matan Vilnai a déclaré sur la radio de l’armée israélienne que son pays était engagé dans une “guerre d’usure”.

Source: Associated Press

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com