Economie

L’artisanat, vecteur de croissance pour le tourisme tunisien

La Tunisie offre un patrimoine archéologique, culturel et artisanal exceptionnel qui peut constituer un vecteur de croissance pour le tourisme tunisien, un secteur générateur d’emplois et de croissance économique, notamment, dans les régions de l’intérieur.

Le programme régional de développement de l’Artisanat (PRDA) présenté, vendredi à Tunis, dans le cadre d’un séminaire Tunisio-Français sur “l’artisanat, la culture et le tourisme”, prévoit de mettre en valeur le savoir-faire artisanal, une source potentielle de revenus pour les régions de l’intérieur délaissées.

L’objectif général du projet porte sur la stimulation de la dynamique économique dans les régions et le développement des filières porteuses de l’artisanat pour accroître sa contribution à l’emploi, à l’amélioration des revenus et à l’exportation.

Concrètement, il s’agit de consolider le cadre institutionnel d’appui à l’artisanat de la région et contribuer à l’objectif de l’emploi par la consolidation des emplois existants et la création de nouvelles entreprises en facilitant l’intégration des diplômés du supérieur.

Pour atteindre ces objectifs, le PRDA prévoit de consolider les ressources d’appui des délégations de l’Office National de l’Artisanat (ONA), l’élaboration et la mise en place de mécanismes de financement innovants.

Outre la formation et le perfectionnement technique de 2000 artisans tunisiens Intervenant aux travaux du séminaire, M.Mehdi Houas, ministre du Commerce et du Tourisme, a mis l’accent sur la richesse de la culture et du patrimoine tunisien, appelé  à être valorisé davantage.

Nous devons faire preuve d’innovation, en intégrant le volet créativité dans notre produit artisanal, a souligné le ministre, rappelant que le secteur emploi 350 mille personnes, soit 10% de la population active et représente 4% du PIB.

M. Houas a, par ailleurs, appelé à mettre en place les fondements d’une coopération d’échange et de partage d’expériences entre la Tunisie et la France.

Pour M.Frédéric Lefevbre, secrétaire d’Etat français chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME, du Tourisme, des services, des Professions libérales et de la Consommation, le grand enjeux pour le tourisme tunisien, c’est le développement d’un tourisme des territoires, un tourisme local qui valorise l’arrière pays tunisien et son patrimoine vivant.

Il a en outre exprimé la volonté de son pays de soutenir les efforts déployés par la Tunisie visant à garantir une montée en gamme de ses services et mettre en place une offre croisée qui associe patrimoine culturel, patrimoine naturel et patrimoine vivant.

Le programme du séminaire, Organisé par le ministère du Commerce et du Tourisme, et qui s’inscrit dans le cadre de la coopération tuniso-française, a comporté trois tables rondes traitant de la stratégie de développement de l’artisanat en Tunisie, les moyens de mettre en valeur le patrimoine tunisien et le savoir-faire des entreprises artisanales, outre ” tourisme et territoires : atouts d’excellence du développement de la Tunisie”.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut