Societe

L’artiste tunisien El Seed remporte avec la designer égyptienne Bahia Shehab le Prix de l’UNESCO pour la culture arabe 2017

La directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, vient de décerner le prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe à deux jeunes artistes dont l’un, est le spécialiste incontournable du Calligraffiti d’origine tunisienne EL Seed, en plus de l’égyptienne Bahia Shehab, la première femme à recevoir ce prix prestigieux.

El Seed en plein travail

En effet, pour sa 14ème édition, la cérémonie de remise de prix aura lieu le 18 avril 2017 au siège parisien de l’Unesco.

Un jury international subjugué par l’usage novateur et original de la calligraphie arabe a recommandé  le duo à la directrice. Leur exploitation de cet art de l’écriture dans les arts de la rue a su séduire Irina Bokova, surtout de par la combinaison particulière de la calligraphie et du graffiti, afin de diffuser un message universel qui fait la promotion des valeurs éternelles de paix, de diversité, d’amour, et d’égalité.

Bahia Shehab

Malgré sa renommée internationale et sa participation à des projets artistiques colossaux aux quatre coins du monde, (dont la tour 13 à Paris et Salwa Road à Doha),  El Seed a également mené plusieurs projets en Tunisie comme celui de la décoration par un verset du coran du minaret de la mosquée Jara de Gabès, sa ville d’origine.

Oeuvre de Bahia Shehab baptisée “Non”

Notons enfin que pour mériter le prix Unesco pour la culture arabe, il faudrait avoir participé de manière conséquente à la promotion d’un ou de plusieurs traits de la culture arabe à travers le monde. Cette promotion doit évidemment favoriser le dialogue et l’ouverture dans une perspective universelle.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut