Societe

l’Association tunisienne du développement et de l’environnement: Conseils contre les effets nocifs des déchets

La grève déclenchée récemment par les éboueurs de la municipalité de Tunis a montré clairement dans quelle mesure les tas des déchets dans les rues et les places publiques contribuent à la dégradation de la qualité de la vie . Aussi, l’Association tunisienne du développement et de l’environnement est-elle consciente des risques de la pollution due aux déchets ménagers éparpillés sur la voie publique, sur la santé des citoyens.

Des conseils sont donc livrés aux citoyens par cette association, en vue d’éviter la pollution galopante. D’abord, il est nécessaire de sortir les déchets ménagers — à mettre dans des sachets hermétiquement fermés — à l’heure, c’est-à-dire avant le passage de la benne municipale. A s’abstenir, ensuite, de jeter les déchets à tour de bras sur la voie publique. Des espaces appropriés et des conteneurs sont, en principe, disponibles.

L’association va jusqu’à appeler à maîtriser la surconsommation afin de rationaliser les dépenses et, partant, diminuer les quantités des déchets.

Cela est vrai dans certains quartiers où on constate une grande quantité de pain, de pâtes et même de fruits et légumes jetés au pied des arbres. Les associations opérant dans le domaine de la protection de l’environnement devraient assumer leur mission de sensbilisation et de vulgarisation au sujet de la propreté et des risques des déchets qui doivent être rapidement enlevés et éliminés de façon appropriée.

En faisant fi des règles d’hygiène et de propreté, il est possible de favoriser la multiplication des insectes et des bactéries, ce qui aurait pour conséquence, la propagation des épidémies et des maladies transmissibles, sans compter la pollution du milieu ambiant.

En tout cas, l’association en question — qui félicite le gouvernement intérimaire, les travailleurs municipaux et les services compétents pour les efforts déployés, relatifs à la propreté des villes, des artères et des quartiers — s’engage à travailler sérieusement et en permanence en vue de protéger l’environnement et de préserver la santé des citoyens. Elle se dit prête à collaborer avec tous les services compétents, le tissu associatif et les citoyens pour que l’environnement soit toujours sain.

Source : La Presse

Commentaires

Haut