Monde

L’Autriche et le Danemark envisagent d’ouvrir des camps d’expulsés aux portes de l’Union européenne

À l’occasion de la fête de la Constitution danoise le 5 juin, le Premier ministre, Lars Løkke Rasmussen, a annoncé que son pays était en discussion avec le chancelier autrichien, Sebastian Kurz et d’autres pays de l’Union européenne afin de mettre en place un « nouveau régime européen de l’asile ».

Dans son discours, le Premier ministre a révélé que le Danemark et l’Autriche envisageraient de créer des « centres de départ » pour les réfugiés dont les autorités auraient refusé la demande d’asile. Ces « camps d’expulsés » devraient être situés en dehors de l’Union européenne, dans un pays « pas particulièrement attirant » et pas sur la liste des destinations préférées des migrants et des passeurs », a expliqué le Premier ministre. En outre, Lars Løkke Rasmussen a déclaré qu’il pensait pouvoir dire au début de l’automne prochain où le centre sera situé et quels autres pays participeront au projet.

D’après le journal Le Monde, même si aucun indice n’a été donné au sujet de la localisation de ces centres, il devrait probablement s’agir de l’Albanie et du Kosovo, candidats à l’adhésion à l’Union Européenne.

Notons que le Premier ministre néerlandais a également manifesté son intérêt pour cette idée.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut