Le Caire condamne vivement l’autorisation par le parlement turc d’envoi de troupes en Libye

Le gouvernement égyptien a publié, ce jeudi après midi, un communiqué dans lequel il condamne vivement la décision prise par le parlement turc, d’autoriser le gouvernement à envoyer des troupes armées en Libye.

Le gouvernement égyptien rappelle que cette autorisation vient en réponse à une requête présentée par Erdogan et basée sur les accords qu’il avait signés avec Fayez Sarraj en novembre dernier.

Le Caire considère ces accords de coopération sécuritaire et militaire contraires aux résolutions de l’ONU de 2011, imposant un embargo de vente d’armes et de soutien militaire à toutes les factions en Libye.

Par ailleurs, l’Egypte assure que Fayez Sarraj n’a aucune habilitation légale pour signer de tels accords, sans le consentement préalable du parlement libyen.

Sur un autre plan, le ministère des Affaires Etrangères égyptien a averti Ankara des retombées néfastes, sur la Méditerranée et sur toute la région, d’une intervention militaire en Libye, rappelant que tous les pays arabes ont signifié leur opposition à cette ingérence turque dans les affaires libyennes.

Le Communiqué rappelle le soutien du régime turc aux milices armées terroristes et considère, de ce fait, toute intervention turque, comme un élément de déstabilisation de la région.

Le Caire appelle la communauté internationale à assumer ses responsabilités en empêchant le régime turc d’agir de cette manière irresponsable.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut