Tunisie

Le chef de file des avocats décrète le combat : il confirme la grève générale plus d’autres actions

Le chef de file des avocats décrète le combat : il confirme la grève générale plus d’autres actions

Le bâtonnier de l’Ordre national des avocats, Hatem Mziou, a sonné le rassemblement ce dimanche 12 mai à la Maison de l’avocat, à Tunis, suite à l’arrestation mouvementée de sa consoeur Sonia Dahmani sur ces mêmes lieux hier samedi dans la soirée. Dans un discours très véhément, avec à ses côtés l’ancien bâtonnier Chawki Tabib et une pléthore de collègues, Maitre Mziou a annoncé la couleur : les avocats ne reculeront pas, ils ont décodé de croiser le fer avec les autorités…

Il a déclaré une grève générale des robes noires sur tout le territoire Tunisien  demain lundi 13 mai et un rassemblement dans leurs locaux le mardi pour déterminer la suite des opérations. Il a déploré la descente musclée des forces de l’ordre, un fait sans précédent dans les annales de la corporation. Il a affirmé que les avocats n’ont jamais prétendu qu’ils doivent être au-dessus des lois mais qu’ils ne doivent pas non plus être écrasés par l’appareil législatif et judiciaire.

La loi pour tout le monde, des protections pour chacun, pour les libertés, des droits et devoirs pour tous, c’est ce que réclame le chef de file des avocats. Il a martelé que regarder ailleurs en se disant que ce combat n’est pas le mien est une grossière erreur, car ce qui les frappe aujourd’hui frappera demain tout un chacun. Il appelle donc toute la société civile à faire barrage à l’érosion des libertés publiques et des idéaux démocratiques…

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut