Tech & Net

Le défaut du Galaxy Note 7 explosif serait causé intentionnellement

galaxy-note-7-flammes

Depuis le fiasco du Note 7 et la tendance de sa batterie à exploser, Samsung a tout investi afin de découvrir l’origine de ce défaut de fabrication.

Partant de la piste d’une défaillance de la batterie d’un fournisseur, le produit sensé rivalisé avec le dernier iPhone a été rappelé pour remplacement de batterie, une procédure qui s’est avérée finalement infructueuse puisque, les Note 7 ont continué à exposer. La douloureuse décision de retirer définitivement le produit du marché a finie par être prise.

Selon Reuters, un rapport détaillé sur les causes véritables du défaut sera révélé en janvier, suivi de la présentation du Galaxy S8, en février. Samsung espère par cette démarche regagner la confiance de ses clients et restituer la réputation de ses smartphones haut de gamme.

Toutefois, Instrumental s’est penché sur le sujet et a dévoilé une théorie intéressante sur l’origine du défaut, lié à « un problème fondamental de la conception du téléphone lui-même ». En effet, « lorsque les batteries sont chargées ou déchargées, le processus chimique fait migrer le Lithium et la batterie se gonfle mécaniquement, lisait-on dans leur billet de blog. Tout ingénieur spécialisé dans les batteries vous dira qu’il est nécessaire de laisser un certain pourcentage de plafond au-dessus de la batterie. 10 % est une règle approximative et au fil du temps, la batterie va s’étendre dans cet espace. Notre unité (ndlr, un Galaxy Note 7) de deux mois n’avait pas de plafond : la plie et l’adhésif avaient une épaisseur de 5,2 mm, reposant dans une poche de 5,2 mm de profondeur. Il devrait y avoir un plafond de 0,5 mm ».

 Notons qu’à cette analyse, les ingénieurs d’Instrumental ont ajouté une conclusion d’une importance capitale, selon laquelle cette erreur ne peut être qu’intentionnelle.

Commentaires

Haut