Tunisie: Le droit de manifester impose le respect des réglementations en vigueur, selon le ministère de l’Intérieur

«L’exercice du droit de manifester à travers l’organisation de marches, de sit-in ou d’autres formes d’expression collective impose le respect des réglementations en vigueur», rappelle le ministère de l’intérieur.

« Il s’agit d’informer les autorités compétentes 72 heures avant l’organisation de ces mouvements légitimes et de respecter les itinéraires tracés», précise la même source dans un communiqué rendu public samedi 18 février 2012.

Le respect de ces réglementations permet au ministère de l’Intérieur de prendre toutes les dispositions sécuritaires nécessaires pour protéger les manifestants, préserver la sécurité publique, favoriser la fluidité de la circulation et garantir la sécurité des biens publics et privés, ajoute la même source.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut