Societe

Le Festival international de Sfax : une édition ouverte à toutes les couleurs et à tous les rythmes

Le théâtre municipal de Sfax ouvrira ses portes jeudi pour la soirée d’ouverture du festival international de Sfax qui sera animée par l’orchestre symphonique scolaire et universitaire de Hafedh Makni.

Faisant la lumière sur la programmation de l’édition 2011 qui se poursuivra du 14 juillet jusqu’au 26 août, M. Mounir Fellah, délégué régional de la Culture, a précisé lors d’un point de presse, mercredi, que cette année tous les spectacles seront organisés au théâtre municipal de la ville, au complexe culturel Mohamed Jamoussi, au Centre d’art dramatique et scénique de Sfax, aux forts “El Kallel” et “Ennar” et à la salle des fêtes de la mairie.
Selon ses dires “Le Théâtre de plein à Sidi Mansour n’est pas prêt, du point de vue aménagement, pour accueillir le festival”.

Ouvert cette année à une variété de styles musicaux, le festival réservera une place au jazz avec l’artiste d’origine bulgare et russe Jeorges Boukoff. Le luth sera à l’honneur à “La nuit du oud”, qui réunira l’irakien Mohamed Hassan, les tunisiens Béchir Gharbi et Wahid Triki ainsi que le turc Mohamed Bouley.

La musique engagée fera son entrée avec l’ensemble “Ouyoun el kalem” de Amal Hamrouni, la troupe “El hamayem el bidth” avec la participation d’Amel Mathlouthi.

L’art populaire aura également une place dans la programmation avec les spectacles de la troupe nationale des arts populaires de Tunisie, de la troupe russe “Les jeunes talents” ainsi que “La hadhra sfaxienne”.

Se voulant une édition nouvelle dans ses orientations ouverte à toutes les couleurs, le festival sera doté d’une section intitulée “Les journées du cinéma de la révolution” et ce, du 15 au 17 juillet avec au menu des projections d’une série de films sur la thématique “Révolution”. Parmi les films proposés, figurent des oeuvres sur la révolution russe, ainsi sur Che Guevara, figure emblématique de la révolution cubaine.

Un hommage sera rendu également du 21 au 24 juillet au réalisateur égyptien Youssef Chahine. Une caravane cinématographique sera organisée en collaboration avec la Maison de France le 16 août et au cours de laquelle sera projeté le dernier film de Mourad Ben Cheikh “Plus jamais peur”.

Des rencontres littéraires et des séances de débat seront au rendez-vous.

Les enfants auront droit quant à eux du 19 au 31 juillet à des spectacles d’animation et des ateliers de travaux manuels ainsi que des représentations théâtrales et des projections cinématographiques pour les petits.

La clôture au début du mois de Ramadan sera marquée par une soirée baptisée “Un jouet pour chaque enfant”. En effet, l’accès au concert du jazzman Mamdouh Bahri (26 août) ne sera pas avec un ticket mais avec un jouet. L’idée est de les collecter à la fin de la soirée pour les distribuer aux enfants démunis à l’occasion de l’avènement de l’Aïd.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut