Societe

Le lieutenant-colonel accusé de meurtre pour avoir refusé d’exécuter les ordres de Leïla Ben Ali

Hattab Hichri

Le Juge d’instruction du 2ème bureau du Tribunal de première instance de Tunis  a entendu, hier, le lieutenant-colonel ex-chef de brigade à la garde nationale à la caserne de L’Aouina, Hattab Hichri, en tant que témoin dans l’affaire du yacht volé par Imed Trabelsi, une affaire pour laquelle l’ancien ministre de la Justice Béchir Takkeri a été arrêté.

Selon des sources, Hattab Hichri a été injustement accusé par Leïla Ben Ali, par l’un de ses frères et par Ali Seriati (ex-directeur de la sécurité du Président déchu), pour avoir refusé d’exécuter “les ordres” ( il a refusé de relâcher un entrepreneur qui encourait une peine de 90 ans de prison).

Leïla Trabelsi l’avait accusé d’être impliqué dans le meurtre de son neveu Tarek Trabelsi.

Pour cela, elle a chargé Seriati qui s’est occupé de l’emprisonner avec la complicité de certaines parties au ministère de la Justice et au ministère de la Défense. Hichri a été condamné à 6 ans de prison ferme.

Après la révolution du 14 janvier, le dossier de cette affaire a été réouvert et le Juge d’ instruction du 14ème bureau, au Tribunal de première instance de Tunis, a pris l’affaire en charge.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com