Le miraculé du vol de l’Ethiopian Airlines

Antonius Mavropoulos, un ressortissant grec, peut, pour une fois, se féliciter d’avoir raté son avion.

Ce passager est arrivé à l’aéroport d’Addis Abéba après la clôture de l’embarquement d’à peine deux minutes. Il raconte qu’il était frustré et enragé de regarder les autres embarquer à bord, sans lui.

La compagnie ne l’a pas laissé embarquer, du moment qu’il avait ses bagages sur lui et qu’il ne les avait pas enregistrés.

Ce désagrément lui a sauvé la mise. Car dès que la nouvelle du drame est parvenue au personnel de l’aéroport, il a été immédiatement arrêté par la police, puisqu’il était le seul passager à ne pas avoir embarqué.

Mais les policiers l’ont laissé partir quand ils se sont rendus compte que ses bagages étaient encore avec lui et non pas dans la soute de l’appareil, ce qui aurait pu signifier qu’il y avait placé un engin qui aurait causé le crash.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut