Politique

Le Parti Libéral Maghrébin de Mohamed Bouebdelli dans l’attente de son visa

Un nouveau parti politique va bientôt voir le jour. Il s’agit du PARTI  LIBERAL MAGHREBIN  (PLM) fondé à l’initiative de Mohamed Boussaïri BOUEBDELLI  et trois autres citoyens (juriste, médecin, chef d’entreprise) qui ont déposé récemment leur demande de création auprès du Ministère de l’Intérieur. Selon son fondateur M. Bouebdelli, ce parti est le prolongement politique de l’esprit de la Révolution de janvier 2011 , militant des libertés publiques et du pluralisme politique.

La pensée politique du Parti Libéral Maghrébin trouve son essence dans sa conviction profonde en un Etat des institutions et du Droit, régit par la Constitution en tant que loi suprême qui définit les droits et les devoirs des citoyens et des pouvoirs publics.

La philosophie qui fonde les statuts du Parti repose également sur la consolidation de la dimension régionale en tant qu’option stratégique adoptée par le parti, tant dans son organisation structurelle que fonctionnelle.

Foncièrement convaincue de la forte interdépendance entre la démocratie représentative et la démocratie participative, le Parti Libéral Maghrébin, accorde une place majeure aux jeunes, aux femmes et aux tunisiens résidant à l’étranger, à travers la promotion d’une participation qualitative de ces composantes sociales.

Parmi les engagements pris par le PARTI LIBERAL MAGHREBIN  pour  prendre part à l’activité politique du pays et à l’organisation des opérations électorales par la voie démocratique,  on peut  notamment citer :

–  rassembler   toutes les tunisiennes et tous les tunisiens autour des idéaux de liberté, d’égalité, de justice, de fraternité, de paix, de travail, d’honnêteté et d’intégrité, en vue de l’émergence d’une société tunisienne démocratique, libre et pleinement développée qui permettre à chaque citoyen d’assurer le plein épanouissement de sa personnalité,
– promouvoir les valeurs libérales et en particulier  la liberté d’expression et  la libre entreprise,
– tout mettre en oeuvre en vue de supprimer toutes formes d’inégalité, d’exploitation et d’aliénation,
– mener une grande politique de lutte contre la pauvreté et la précarité ,
– contribuer à l’éducation et à la formation du peuple de la Tunisie, afin de le rendre apte à remplir ses devoirs et à exercer ses droits politiques, économiques, sociaux et culturels, conformément aux textes régissant les institutions de la République,
– réhabiliter le  monde rural, les villes et les banlieues et doter ces zones des services de base et des investissements publics et privés, de manière équitable et équilibrée,
– assurer la représentation des citoyens, à travers la préparation d’élites politiques capables de participer efficacement à la gestion des affaires publiques et d’élaborer des programmes politiques contribuant à la mise en place de solutions réalisables pour les problèmes rencontrés,
– assurer la consécration de la culture de protection de l’environnement et sa prise en considération dans tous les programmes de développement,
– assurer  la protection de la famille, en tant que noyau primaire de la société, et la garantie de sa stabilité et de sa cohésion,
– associer  la femme et les jeunes à tous les chantiers de développement,
– concrétiser la priorité à l’éducation en tant que vecteur principal du développement
– s’engager activement  pour l’adaptation continue et permanente des programmes scolaires et éducatifs, en fonction des évolutions de l’environnement économique, social et culturel,
– assurer la défense des intérêts et des droits des Tunisiens résidant à l’étranger et leur participation au développement politique, économique et social du pays,
– assurer la consécration de la position de la Tunisie au niveau international et son appartenance civilisationnelle africaine, arabe, islamique et humaniste.,
– assurer la séparation du champ politique du religieux et garantir la liberté de conscience et de culte,
– réaliser un véritable Maghreb démocratique à travers une coopération fondée sur la coexistence pacifique et les intérêts mutuels.

Aussi, le Parti Libéral Maghrébin, cherche-t-il à mobiliser les citoyens issus de la société, à travers une approche de changement pacifique, visant à faire émerger de futurs leaders de la société, et des hommes d’Etat, qui exprimeront les espoirs et les aspirations du peuple tunisien et retrouver par là même l’Autorité de l’Etat.

Le programme du Parti entend proposer des solutions aux problèmes qu’affronte la société civile chaque jour tels que les comportements antinationaux, le chômage, les inégalités sociales, le déséquilibre dans les  domaines social et économique dans différentes régions du pays,  le déclin de notre  système éducatif,   le laisser-aller, l’égoïsme, l’enrichissement illicite, le dysfonctionnement de l’institution judiciaire, la corruption à tous les niveaux et   la bureaucratie .

Le Parti Libéral Maghrébin entend  donc militer avec les plus grandes persévérances et ténacité pour que tous les citoyens tunisiens, quelles que soient leurs conditions sociales, aient pleinement accès aux bienfaits de l’Etat de Droit et que ce dernier ne soit pas pour lui, une simple utopie ou un rêve lointain.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut