Politique

Le porte-parole de la Haute Instance critique Ennahdha

Le porte-parole de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, Samir Rabhi, a dénoncé l’inconsistance des arguments d’Ennahdha pour expliquer son refus de réintégrer la Haute Instance.

M. Rabhi a expliqué, lors d’un point de presse tenu jeudi, que l’initiative du magistrat Mokhtar Yahiaou a permis d’aboutir à un accord portant sur quatre points. Cet accord a été annoncé à la télévision nationale par le porte-parole de la Haute Instance.

Il a exprimé son étonnement face aux déclarations de Nourreddine B’hiri, porte-parole d’Ennahdha qui considère comme “une infraction à l’accord” le fait qu’il n’ait pas été annoncé par Yadh Ben Achour lui-même. “Le plus important c’est le contenu de l’accord et non pas la personne qui l’annonce” a martelé M  Rabhi.

Suite à cet accord, le Parti du congrès pour la République a  réintégré la Haute Instance, a-t-il encore précisé.

Le porte-parole de la Haute Instance a aussi critiqué les déclarations “contradictoires”, dit-il, du magistrat Mokhtar Yahiaoui concernant le Président de la Haute Instance. Il a aussi exprimé des doutes sur le timing de ces déclarations qui coïncident, dit-il avec le refus d’Ennahdha de réintégrer la Haute Instance.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut