Societe

Le salafiste qui a outragé le drapeau s’est rendu aux forces de sécurité

Yas­sine El Bdiri, le salafiste qui a outragé le drapeau national sur les bâtiments de la faculté de la Manouba  en le remplaçant par le fanion du Hizb Tahrir s’est rendu, jeudi 5 avril 2012, de son plein gré à la garde nationale, ont annoncé des sources de TunisieNumerique.

Après une cavale d’un mois  à l’issue de son geste perpétré le 7 mars dernier contre l’un des symboles du pays,  Yassine El Bdiri se rend aux forces de sécurité après être passé par les services d’un de ses amis qui a servi d’intermédiaire, précisent les mêmes sources.

Des soupçons d’arrangements

De nombreux observateurs s’interrogent sur les motivations de cette décision du salafiste de se rendre et n’hésitent pas à avancer l’hypothèse d’un arrangement  conclu entre les autorités et les salafistes.

Des informations concordantes avaient circulé ces derniers jours sur l’existence d’un émissaire entre les différents pouvoirs et les salafistes, rappelle-ton,

Ainsi ces mêmes observateurs estiment  que cette arrestation est l’aboutissement de ces négociations.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com