Societe

Le secrétariat d’Etat à la Technologie considère la grève des agents sans fondement

Le secrétariat d’Etat à la Technologie a déclaré que la grève entamée par les agents, les 19 et 20 juillet 2011 est « sans fondement».

Cette grève a lieu en raison de l’attachement de la partie syndicale à la mise en oeuvre du point relatif à l’intégration des agents dans la société Tunisie Télécom (TT) et l’Office National des Postes (ONP).

Le secrétariat d’Etat a indiqué, dans un communiqué rendu public mardi, avoir mis en oeuvre les points de l’accord signé, le 9 février 2011, avec l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

La même source précise que l’intégration des agents a commencé depuis le début du mois de juillet 2011 pour toute personne réunissant l’ensemble des conditions confirmant son appartenance aux secteurs de la poste et des télécommunications et ce, au cours des périodes stipulées par le procès-verbal en se basant sur la loi n°36 datée du 17 avril 1995, relative à la création de l’Office national des télécommunications et la loi n°87 de l’année 1998, datée du 2 novembre 1998, concernant la création de l’ONP.

Cette demande, n’a pas trouvé d’écho favorable, selon le communiqué, en raison du refus par l’ONP des demandes d’intégration présentées par les agents du secrétariat d’Etat à la Technologie vu que ces derniers ont travaillé dans des services ne relevant pas du secteur de la Poste au moment de sa création. La même source ajoute que TT, elle aussi, ne peut pas répondre aux demandes qui lui sont adressées.

Le secrétariat d’Etat à la Technologie a rappelé avoir informé ses agents des réponses de ces établissements et les avoir également avisé de la possibilité de présenter des demandes de réexamen de la demande d’intégration en y joignant des documents confirmant leur appartenance à l’ONP ou TT.


Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut