finances et économie

Le Secteur Bancaire Tunisien : Un pilier de responsabilité sociale et environnementale

Le Secteur Bancaire Tunisien : Un pilier de responsabilité sociale et environnementale

La réunion tenue cette semaine au Palais de Carthage entre le président de la République, Kais Saïed, et le président du conseil bancaire et financier (CBF), Néji Ghandri, a mis en lumière l’importance d’une implication accrue des banques, tant privées que publiques, dans le soutien de l’économie nationale.

Dans ce contexte, le président de la République a souligné l’urgence pour les banques d’accorder des crédits à des conditions avantageuses aux citoyens entreprenants souhaitant créer des entreprises.

Un engagement renforcé pour l’éducation

Dans un pays où l’éducation est universellement reconnue comme étant l’un des piliers du développement, le secteur bancaire tunisien s’affirme comme un acteur clé dans la promotion de l’accès à une éducation de qualité pour tous. Convaincues que l’instruction de qualité est essentielle pour relever les défis socio-économiques et régionaux, les banques tunisiennes ont adopté une approche proactive pour soutenir cette noble cause.

Au fil des années, les banques tunisiennes ont mis en œuvre diverses initiatives visant à soutenir l’éducation à travers le pays. Parmi celles-ci, le transport des écoliers dans les zones rurales occupe une place centrale. En partenariat avec la société civile, le secteur bancaire tunisien a contribué au financement du transport des écoliers dans les zones reculées, où de nombreux enfants sont contraints de parcourir de longues distances à pied pour se rendre à l’école. Ces efforts ont permis à des milliers d’écoliers de poursuivre leurs études dans des conditions plus favorables.

De plus, les banques tunisiennes ont activement participé à la réhabilitation des écoles primaires à travers le pays. En collaboration avec le Ministère de l’Éducation, elles ont financé des travaux de rénovation et d’équipement dans plusieurs gouvernorats, contribuant ainsi à créer un environnement d’apprentissage plus propice pour les élèves.

Chaque année, à l’approche de la rentrée scolaire, le secteur bancaire tunisien se mobilise pour fournir des fournitures scolaires aux écoliers des zones défavorisées. Cette initiative, combinée à la mise en place de bibliothèques dans un grand nombre d’écoles primaires à travers le pays, vise à garantir que chaque enfant ait accès aux outils nécessaires pour réussir à l’école.

Engagement en faveur du Développement Durable

En plus de son engagement envers l’éducation, le secteur bancaire tunisien adopte une approche de développement durable en recyclant et en redistribuant le matériel informatique obsolète des banques. Ces ordinateurs reconditionnés sont ensuite distribués aux écoles primaires, permettant ainsi aux élèves d’accéder à la technologie tout en réduisant l’empreinte environnementale des banques.

Le secteur bancaire tunisien joue un rôle essentiel dans la promotion de l’éducation et du développement durable à travers le pays. Par ses actions concrètes et son engagement envers la responsabilité sociale et environnementale, il contribue activement à la construction d’un avenir meilleur pour les générations futures de la Tunisie.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut