Les agents de la garde nationale à la Manouba portent le brassard rouge pour 3 jours

Le Syndicat de base de la garde nationale à la Manouba a appelé ses adhérents à porter le brassard rouge, trois jours durant, à compter du dimanche 28 octobre, à la suite de l’agression du chef de la brigade de sécurité publique (district de la Manouba), le commandant Wissem Ben Slimane.

Cette mesure intervient dans l’attente d’une « décision « claire et audacieuse » de la part des autorités de tutelle vis-à-vis des salafistes armés d’épées et de cocktails Molotov et abrités dans les mosquées « Ennour » et « El Khalil » à Douar Hicher, précise le syndicat dans un communiqué.

Le commandant Ben Slimane a été victime, dans la nuit de samedi à dimanche, d’une agression à l’arme blanche au niveau de la tête alors qu’il intervenait pour mette fin à une altercation à Douar Hicher entre des trafiquants de boissons alcoolisées et un groupe de salafistes.

Dans un autre communiqué, le comité constitutif du Syndicat général de la garde nationale dénonce les « agressions répétées » contre les agents de l’ordre et leurs sièges et appelle à l’activation de la loi 69/4 réglementant les réunions publiques, les cortèges, les défilés, les manifestations et les attroupements.

Le syndicat appelle, également, le ministre de l’intérieur, l’ensemble des institutions légitimes de l’Etat, la société civile et plus particulièrement l’Assemblée nationale constituante à assumer leur pleine responsabilité en cas de retard pris dans l’activation de cette loi.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com