Les déclarations de Gordon Gray constituent « une ingérence dans la Justice tunisienne »

Le Gouvernement tunisien a qualifié, lundi 7 mai 2012, les déclarations de Gordon Gray l’ambassadeur américain à Tunis, sur l’affaire de Nessma TV comme “une ingérence dans la justice tunisienne”.

Le ministère des Affaires Étrangères a indiqué dans un communiqué diffusé lundi soir que le Gouvernement tunisien s’est déclaré profondément étonné des déclarations de l’ambassadeur américain qui a fait part de sa déception du verdict prononcé dans l’affaire de Nessma TV.

L’ambassadeur américain s’est dit, dans un communiqué diffusé le 3 mai, “préoccupé” et “déçu” par la condamnation de Nessma TV qui soulève “de sérieuses préoccupations au sujet de la tolérance et de la liberté d’expression dans la nouvelle Tunisie”.

Le ministère des Affaires Étrangères affirme que “le Gouvernement tunisien respecte l’indépendance de la Justice conformément aux normes internationales et que la liberté d’expression en Tunisie est un droit légitime”.

“Le Gouvernement est attaché au renforcement des relations d’amitié et de coopération entre la Tunisie et les États Unis tout en veillant à ce qu’elles soient fondées sur l’entente, la concertation, le respect de la souveraineté et des intérêts communs”, ajoute la même source.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com