news

Les deux questions auxquelles le ministre de l’Interieur n’a pas voulu répondre

Habib Essid

Selon notre correspondant sur place, la  Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution et de la réforme politique réunie ce matin du 11 août,  a déclaré avoir dépêché une délégation au ministère de l’Intérieur le 9 août.

La délégation présidée par Messaoud Romdhani a rencontré Habib Essid, ministre de l’Intérieur et lui a posé des questions telles que : la police politique existe-t-elle encore ? Le ministère pratique-t-il encore des écoutes téléphoniques ?

« A ces deux questions, Habib Essid n’a pas voulu répondre », a déclaré un membre de la Haute Instance.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut