Les médias tunisiens dans le collimateur de la campagne Ekbes

La campagne Ekbes, lancée en août dernier pour “serrer la vis” au gouvernement afin qu’il “réalise les objectifs de la révolution” et “fasse juger les coupables de crimes”, s’en prend désormais aux médias tunisiens.

Selon la page Facebook officielle du mouvement, les partisans d’Ekbes sont appelés à boycotter les médias nationaux pendant la journée du jeudi 18 octobre, sous le slogan “La Tunisie est meilleure sans vous”.

 “Ne lisez pas leurs journaux, n’écoutez pas leurs radios, ne regardez pas leurs chaines. C’est Facebook (sic) qui a fait bouger les révolutionnaires pendant qu’ils les traitaient d’infiltrés” peut-on notamment lire dans le communiqué publié par Ekbes, ce mardi 16 octobre, qui menace de dévoiler l’identité de ceux qui collaborent avec “les médias de la contre-révolution”.

Source: Shems Fm

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut