Economie

Les touristes français reprennent le chemin de Djerba

La Tunisie est de nouveau la destination idéale pour des vacances. Après des années difficiles dues à la révolution du jasmin, mais aussi aux attentats de 2015 contre le musée du Bardo à Tunis et dans un hôtel de Sousse, qui avaient fait 60 morts dont 59 touristes étrangers, le tourisme, secteur clé de l’économie tunisienne, a enregistré une vraie reprise durant les cinq premiers mois de 2018 avec une croissance de 32%.

« La reprise a commencé à se faire sentir en 2017 mais elle s’accélère réellement depuis le début de cette année », a déclaré René-Marc Chikli, le président du Syndicat des Entreprises du Tour-Operating (Seto), au micro d’Europe 1.

« À fin mars, le nombre de réservations pour des voyages à forfait vers la Tunisie était équivalent à celui de toute l’année dernière. Toutes les commandes réalisées à partir d’aujourd’hui sont donc du bonus pour les voyagistes mais aussi pour les professionnels du tourisme tunisien », annonçait-il dans le quotidien français Le Parisien.

Dans un article publié le 21 avril 2018, Le Parisien désigne l’île de Djerba « comme destination idéale pour des vacances » et la « recommande vivement » à ses lecteurs. Boudée par les touristes français pendant plusieurs années, l’île de Djerba semble avoir de nouveau le vent en poupe. Le taux des touristes européens a augmenté de 50%. Tous ces indicateurs confirment que l’île des rêves pourrait redevenir une destination touristique majeure en Méditerranée.

Rappelons qu’avant la révolution, la Tunisie accueillait jusqu’à 1,4 million Français chaque année.

Commentaires

Top 48h

Haut