news

Lettre ouverte du Pr Maher Ben Ghachem à M. Mustapha Ben Jaâfer

Nous avons reçu une lettre ouverte adressée à M. Mustapha Ben Jaafar Président du parti “Ettakatol”, par le Pr. Maher Ben Ghachem, ancien interne des hôpitaux de Paris .

Nous la publions telle que reçue:

Mon cher confrère,

Nonobstant notre relation familiale et notre confrérie, je vous écris cette lettre expliquant ma position de n’avoir pas choisi de vous suivre.

En 1988, j’étais assistant à l’INSTITUT NATIONAL D’ORTHOPEDIE MOHAMED TAIEB KASSAB, coopté 7 ans Grace à Mon titre d’ANCIEN INTERNE DES HOPITAUX DE PARIS (AIHP), et vous étiez chef de service de radiologie à l’hôpital de la Rabta et secrétaire général du syndicat des médecins hospitalo-universitaires, affilié a l’UGTT.

Vous aviez soutenu la NECESSITE du PLEIN TEMPS INTEGRAL à l’hôpital des médecins universitaires qui pratiquaient le PLEIN TEMPS AMÉNAGÉ.

Cela concernait tous les mastodontes de la medecine qui ont crée des écoles dans toutes les spécialités et la plupart étaient des AIHP:  ZMERLI, BEN ISMAIL, ZRIBI, BOUSSEN, BETTAIEB … et tant d’autres.

Votre activisme syndicaliste a contribué à leur retirer le droit d’avoir une activité privée après tant d’années de dures études et de formation de médecins de qualité,dont on cueille encore les fruits.

Résultat, ils ont quitté l’hôpital, malgré la pression exercée sur eux par Ben Ali, comme des galeux, pour se consacrer a une activité privée, certes avantageuse sur le plan financier, mais combien frustrante sur le plan du prestige, et surtout privant les étudiants de ces compétences.

Je voyais, la mort dans l’âme, mes idoles quitter la faculté de médecine.

Mon salaire était de 700 D/mois,et je ne pouvais espérer mieux du PLEIN TEMPS INTÉGRAL, MÊME EN FIN DE CARRIERE.

Ce choc et ma conception de la médecine m’ont éloigné de vous.

Ma deuxième déception est venue le 14 janvier, quand après avoir accepté de faire partie du gouvernement d’union nationale,vous vous êtes retiré le lendemain, en ayant même fait une DECLARATION en tant que ministre de la santé sur FR24.

J’y voyais une trahison à un pays qui était en feu et qui avait besoin que tous se regroupent au delà des clivages politiques. Si c’était votre décision, ne voulant pas que votre Parti cautionne un gouvernement Ghanouchi infesté de RCD, POURQUOI AVEZ VOUS PROPOSÉ, LE NUMERO 2 DE VOTRE PARTI (KHELIL EZZAOUIA)?

En fait,vous vouliez préservez votre avenir politique, sur conseil de Si Ahmed MESTIRI et sous la Pression de l’UGTT,VOTRE SENSIBILITE DE TOUJOURS.

Pour moi, UGTT ET RCD C’EST LA MÊME CHOSE. Et j’en veux plus à Monsieur Jrad et ses acolytes, car ils étaient sensés défendre les salariés et ils en ont profité pour flirter avec Ben Ali, arrangeant au passage leurs intérêts personnels.

Donc, pour moi, Ex RCD et Ex UGTT, MEME CHOSE! Mais je ne suis pas pour leur exclusion (mis à part ceux qui en ont profité sur le plan personnel,et qui doivent PAYER). Et je suis de ceux qui veulent les remettre sur le droit chemin et leur permettre de participer aux nouvelles donnes politiques.

Et voilà que vient ma troisième déception,en vous voyant troquer un Ghanouchi par un autre, bien avant les élections, comme si on les avait perdues au profit d’une tendance ISLAMISTE RETROGRADE VOULANT NOUS CONFISQUER NOS LIBERTES INDIVIDUELLES.

Bien évidement, Si Mustapha Ben Jaâfar vous ne les présentez pas comme celà, vous en faites des”adversaires” politiques dont les propos sont devenus modérés et vous entrainez derrière vous de nombreuses personnes de bonne foi, qui pensent TUNISIE MODERNE.

Vous porterez une grosse part de responsabilité d’un éventuel échec des CENTRISTES le 23 octobre.

Enfin, je vous reproche d’ attaquer Monsieur Béji Caïd Essebsi,vous ou vos mentors.

Vous m’eloignez définitivement de vous, car là sont apparues des ambitions politiques, légitimes, de PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE, mais pas a n’importe quel prix, pas avec n’importe quelle alliance et pas en marchant sur le corps du dernier des mohicans du BOURGUIBISME.

Monsieur Béji Caïd Essebsi, malgré quelques erreurs est en train de nous mener, avec son savoir faire, dans les conditions les moins mauvaises vers des élections libres et démocratiques,

Soyez assuré de mon respect sincère envers vous et personne ne peut mettre en doute: votre PROBITÉ,votre EDUCATION,et surtout votre MILITANTISME ET OPPOSITION A L’ANCIEN REGIME,ce qui vous a causé beaucoup de problèmes sur le plan personnel, familial et professionnel.

Je ne désespère pas de vous voir tendre clairement la main vers tous les CENTRISTES, CAR NOUS AVONS BESOIN DE VOUS.

Cordialement.

Pr Maher Ben Ghachem

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut