Monde

L’héritier de Samsung mis en examen

L’héritier de Samsung , Lee Jae-yong, a été officiellement inculpé, mardi 28 février, pour “corruption, détournement de fonds, dissimulation d’actifs à l’étranger et parjure” dans le cadre de l’affaire dite du “Choigate” , qui a valu à la présidente Park Geun-hye d’être destituée.

Cette inculpation signifie de manière quasi certaine qu’il sera renvoyé devant un tribunal, avec quatre collègues, quatre autres cadres dirigeants également inculpés. Trois d’entre eux ont immédiatement annoncé leur départ de l’entreprise.

Selon l’accusation, Lee Jae-yong aurait promis ou versé 43 milliards de wons (35,2 millions d’euros) à deux fondations dirigées par Choi Soon-sil, la confidente de Mme Park à l’origine du scandale. En échange de cet argent, le gouvernement avait appuyé la fusion en 2015 de Samsung C & T et de Cheil Industries ; une opération controversée qui avait donné lieu à un conflit ouvert avec les petits actionnaires et le fonds américain Elliott Managment.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com