Monde

Libye: Les Etats-Unis sanctionnent le chef d’une milice accusé de compromettre la paix

Le Trésor américain a décidé lundi, d’imposer des sanctions contre Salah Badi, chef de la milice Brigade Al Somoud en Libye, accusé d’avoir attisé les tensions, lors des affrontements en août à Tripoli et qui ont fait 127 morts et plus de 400 blessés.

Ces sanctions qui portent sur le gel des avoirs et l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis ont été prises conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies sur la Libye, a précisé un communiqué du Département d’Etat.

La Grande Bretagne, la France et les Etats-Unis ont convaincu samedi dernier le Conseil de sécurité de prendre des sanctions contre Salah Badi pour les même motifs.

En 2014, Salah Badi, ancien officier de l’armée libyenne, a participé à l’opération “Fajr Libya” qui a détérioré la sécurité à Tripoli et conduit à l’incendie de l’aéroport et de plusieurs avions.

Commentaires

Haut