Monde

Libye : les forces de Kadhafi piégées à Misrata

Trois mois après le début du soulèvement libyen, l’issue du conflit civil qui a fait des milliers de morts, selon le Procureur de la Cour pénale internationale, reste incertaine. Mais, si les combats continuent, les rebelles appuyés par l’Otan semblent progresser. Dans la localité portuaire de Misrata à l’ouest, assiégée par les forces pro-Kadhafi depuis plus de deux mois, les rebelles libyens ont piégé les forces loyalistes, mercredi, à l’aéroport de Misrata. Un retournement de situation qui se serait produit au prix d’intenses combats.

Les rebelles semblent avoir pris le contrôle des secteurs nord, est et ouest autour de l’aéroport, laissant aux pro-Kadhafi la possibilité de fuir par le sud.

Raids sur Tripoli
Dans la nuit de lundi, l’Otan a procédé à huit frappes aériennes violentes sur Tripoli. Le lendemain, le général italien Claudio Gabellini soulignait : “Toutes les cibles de l’Otan sont des cibles militaires”, insistant sur le fait que les frappes internationales ne visent pas “des individus”. Reste que Mouammar Kadhafi n’est plus apparu à la télévision depuis une dizaine de jours, a souligné mercredi la presse italienne.

Combats entre Brega et Ajdabiya, à l’est
A l’est du pays, près de la ville d’Ajdabiya, le front des combats avance et recul entre cette localité , tenue par les insurgés, et les forces du dirigeant libyen, basées plus à l’ouest sur le site pétrolier de Brega. Si des combats meurtriers avaient encore lieu en début de semaine dans cette zone, la présence de l’Otan semble avoir réduit les tirs entre les deux camps.

Source : AFP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com