Monde

Libye: Les forces du nouveau régime à court de munitions, pour quand le prochain ravitaillement ?

Les forces du nouveau régime en Libye ont cessé de combattre les hommes restés fidèles à l’ex-leader Mouammar Kadhafi sur le front est de la ville de Syrte, en raison du manque de munitions, a déclaré,  jeudi 22 septembre, un commandant sur le terrain.

Le commandant Moustafa ben Dardef de la brigade qui a avancé de cinq km au-delà de la localité conquise de Soultana, à l’est du bastion de Syrte (370 km à l’est de Tripoli) a affirmé que ses hommes arrêtaient le combat pendant une semaine.

“Nous arrêtons le combat pour une semaine. Nous faisons face à un manque de munitions”, a-t-il dit, en prenant avec ses combattants la route de Benghazi, fief du Conseil national de transition (CNT) plus à l’est.

L’objectif pour le moment est de consolider les gains sur le terrain et d’établir “une forte ligne de défense” à Soultana à 30 kilomètres à l’est de Syrte, selon lui. A cet effet, “nous avons utilisé des bulldozers hier pour creuser des tranchées”.

Interrogé pour savoir si les combats allaient cesser sur les autres fronts de Syrte, à l’ouest et au sud, il a répondu: “nous avons demandé aux autres fronts de cesser le feu pour mieux coordonner notre action, mais nous n’avons pas d’informations sur leurs intentions”.

Les combats ont été violents ces derniers jours dans le secteur de Soultana contre les pro-Kadhafi qui opposent une forte résistance à l’avancée des troupes du CNT. Soultana avait été conquise lundi.

Source: AFP

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com