Economie

L’incompétence meurtrière: 6000 morts d’ici l’arrivée improbable du vaccin…

L’incompétence meurtrière: 6000 morts d’ici l’arrivée improbable du vaccin…

La deuxième vague de la pandémie Covid-19 fait des ravages en Tunisie. Les professionnels de la santé considèrent que l’ouverture des frontières le 27 juin dernier est la cause principale de la détérioration de la situation épidémiologique et en particulier, l’accroissement fulgurant du nombre des décès qui s’est élevé à 5750 le 17 janvier 2021, d’après les statistiques du ministère de santé.

La décision de l’ouverture de toutes les frontières a été prise à la suite d’une décision gouvernementale, après concertation avec les experts de l’instance nationale de lutte contre le coronavirus. Lors de la prise de cette décision, peu de détails avaient été communiqués sur les mesures sanitaires qui devaient être prises, à cet effet, sans précautions spécifiques imposées aux voyageurs venus de pays classés « verts », dont la France, l’Italie ou la Grande-Bretagne.

L’ex-ministre de la Santé, Abdellatif Mekki sous le gouvernement Fakhfekh avait indiqué, quelques jours avant l’ouverture des frontières, que celle-ci consacre « un droit constitutionnel que personne ne peut refuser aux Tunisiens désireux de retourner dans leur pays ».

Le 1er août 2020, le ministère de la Santé a annoncé le décès d’un malade atteint du coronavirus, le premier constaté depuis l’ouverture des frontières. Le bilan total des décès était à l’époque de 51 morts depuis début mars. Néanmoins le nombre de décès après cette ouverture a franchi le triste chiffre de 5699.

De ce fait, la moyenne quotidienne des décès est de 29 personnes avec une évolution particulièrement exponentielle dès le 6 novembre 2020 (1798 morts) à ce jour avec l’enregistrement d’après le ministère de la santé de 5750 décès depuis l’ouverture des frontières fin juin 2020, soit en moyenne 60 décès par jour, dans un scénario optimiste de base.

Sur un autre plan, la Tunisie peine à vacciner un certain nombre de sa population et compte bénéficier du programme Covax de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui fournira quelques 360.000 doses de vaccin seulement. Ce n’est pas par faute de moyens, puisque deux cents millions de dinars environ de dons ont été récoltés lors de la campagne anti-Covid en mars 2020, mais faute de décision politique adéquate, puisque lorsque d’autres gouvernements dans le monde réservaient leurs part des vaccins, Mechichi était en train de faire des consultations interminables pour former son gouvernement de « Compétences »…

Faouzi Mehdi, ministre sortant de la Santé, a annoncé récemment que les premiers lots de vaccins seront disponibles en février mais le comité scientifique de lutte contre le coronavirus affirme que la campagne de vaccination ne pourra débuter qu’en avril 2021.

Entre temps et avec une moyenne actuelle de 60 décès par jour, le nombre de morts d’ici la fin du mois d’avril pourrait atteindre 6000.

Encore une fois, malgré l’incompétence flagrante de certains responsables qui ont pris des décisions néfastes et catastrophiques aussi bien au niveau sanitaire qu’économique, aucune enquête n’a été ouverte pour déterminer les responsabilités.

Toutefois, Dr Zakaria Bouguerra a déposé une plainte devant le tribunal de première instance de Tunis contre Elyès Fakhfekh, ancien chef du gouvernement tunisien, Abdelatif Mekki, ancien ministre de la Santé et Nissaf Ben Alaya, chef de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes.

D’après lui, les personnes citées seraient responsables, de par leur décision de rouvrir les frontières et d’avoir classé des pays qui connaissaient une forte propagation du virus zone verte, ce qui a causé la mort de milliers de tunisiens lors de la deuxième vague de l’épidémie du corona virus.

Dr. Bouguerra a appelé à maintes reprises à maintenir les frontières fermées et à instaurer un confinement obligatoire des arrivants de l’étranger, afin de limiter la contagion.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut