Politique

Lotfi Zitoune: “Une fin tragique de la décennie de l’échec!”

Lotfi Zitoune: “Une fin tragique de la décennie de l’échec!”

L’ancien dirigeant nahdhaoui, Lotfi Zitoune a commenté le 21 janvier 2021 dans un article publié dans un journal tunisien les récentes manifestations à la lumière de « la décennie d’échec ».

Les événements de la semaine dernière qui se sont terminés par l’arrestation de centaines d’enfants et de jeunes amateurs du Club Africain et se sont développées ensuite, donnant lieu aux mêmes scènes après les affrontements nocturnes.

Expliquant que ces incidents sont le fruit de l’échec des partis politiques à entretenir une communication efficace avec les individus de cette tranche d’âge pour écouter leurs préoccupations. De ce fait, Ils sont descendus dans les rues lors des manifestations nocturnes transformés en actes de pillage et de vandalisme.

Selon “la voix de la sagesse”, ces événements ont prouvé que la classe politique souffre de « daltonisme » (une anomalie de la vision affectant la perception des couleurs) l’empêchant de trouver des solutions aux crises socioéconomiques outre que l’intervention policière, la fuite en avant et la répression des opposants quelle que soit leur nature (associations sportives, syndicales, des droits de l’homme ou politiques)

« Qui est responsable de la détérioration des conditions qui est survenue après la révolution, on dit que Ben Ali est responsable. Ok. La Révolution l’a renversé et le pays vous a été légué pendant dix ans. Qu’avez-vous fait ?? », leur a-t-il demandé

En effet, Zitoune met en cause le désert politique : une absence de vrais politiciens et ce depuis les années 70. Ce climat a engendré une faille importante entre la classe politique et le peuple tunisien, s’élargissant progressivement même après la Révolution.

« Au lieu de prendre le relais que la révolution leur a légué et mener le pays vers le meilleur, les politiciens se sont noyés dans les problèmes du passé et ont ressuscité leurs vieux démons, des luttes pour instaurer l’indépendance en passant par les conflits identitaires. Un passé qui n’engage pas les jeunes d’aujourd’hui (…) Les défis de l’avenir sont plutôt de se faire une place dans ce monde parmi les nations développées dans lesquelles, les citoyens ont les moyens pour mener une vie décente », a-t-il expliqué

Dans ce même contexte, il a annoncé que cette Révolution est vouée à l’échec si la classe politique ne change pas de stratégies, indiquant qu’il est grand temps pour les patriotes et les républicains de se mobiliser pour la sauver.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut