Tech & Net

L’UE pionnière : Accord historique sur la régulation de l’Intelligence Artificielle

L’UE pionnière : Accord historique sur la régulation de l’Intelligence Artificielle

Après trois jours de négociations acharnées, l’Union européenne a conclu vendredi un accord historique pour réguler l’intelligence artificielle (IA), devenant ainsi le premier continent à établir des règles claires pour son utilisation. L’accord politique vise à favoriser l’innovation tout en encadrant les technologies avancées pour prévenir d’éventuelles dérives.

Le commissaire européen à l’origine du projet, Thierry Breton, s’est félicité de cette avancée majeure. Les discussions, entamées en avril 2021, ont été marquées par l’émergence du générateur de texte ChatGPT de la société OpenAI, mettant en lumière le potentiel et les risques de l’IA, notamment la manipulation de l’opinion par la diffusion de fausses images réalistes.

Les négociations ont intégré les préoccupations liées aux IA génératives, avec des eurodéputés réclamant plus de transparence sur les algorithmes et les bases de données. Les États membres ont exprimé des inquiétudes quant à une régulation excessive pouvant entraver le développement de leurs champions technologiques.

L’accord prévoit une approche différenciée pour les IA génératives, imposant des règles strictes aux systèmes les plus puissants. Il reprend les principes des régulations européennes existantes en matière de sécurité des produits et établit des règles spécifiques pour les systèmes à “haut risque”, tels que ceux utilisés dans des secteurs sensibles.

La législation sera dotée de moyens de surveillance et de sanctions, avec la création d’un office européen de l’IA au sein de la Commission européenne. Des amendes allant jusqu’à 7% du chiffre d’affaires pourront être infligées en cas d’infractions graves.

Malgré l’accord historique, des critiques émanant du secteur de la Tech ont été soulevées, soulignant une possible précipitation aux dépens de la qualité. Le ministre français du Numérique, Jean-Noël Barrot, appelle à veiller à la préservation de l’autonomie stratégique de l’Europe dans le développement de technologies d’IA.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut