MDWEB – L’impact du COVID-19 sur le e-commerce Tunisien: 50% des e-acheteurs paient exclusivement à livraison.

MDWEB  pionnier du marketing électronique et des études digitales vient de sortir les résultat de son enquête en ligne concernant ‘‘L’impact du Covid-19 sur l’e-commerce Tunisien’’.

L’apparition du COVID-19 et son passage au stade de pandémie a changé les habitudes de consommation des Tunisiens.

Plusieurs mesures sanitaires et sécuritaires ont restreint les accès aux commerces classiques : Confinement sanitaire, couvre-feu, …

Cette enquête a étudié comment le Covid-19 a impacté les habitudes d’achat en ligne (e-commerce).

C’est une prolongation de la vague 2 du baromètre du e-commerce en Tunisie, érigé par MDWEB en partenariat avec le Ministère du commerce (INC) et le SEVAD (UTICA).

Rappelons que l’objectif de ce baromètre est de disposer d’un outil de mesure global et périodique du comportement des internautes en matière d’achat en ligne.

Cette étude est basée sur une enquête en ligne auto-administrée qui s’est déroulée du 13 au 19 Mai auprès de 1019 répondants.

Sur une base auto-déclarative, l’enquête a pour objectifs essentiels de :

  • Mesurer le taux d’achat en ligne durant la pandémie de COVID-19 en Tunisie.
  • Déterminer le comportement des acheteurs, les produits achetés, le niveau de satisfaction, les moyens de paiement et les médias utilisés, les motivations et les freins à l’achat…

De nouveaux e-acheteurs:

30% des internautes tunisiens ont acheté en ligne pendant le COVID-19.

84% sont des e-acheteurs pré-COVID et 16% ont acheté seulement pendant la période de la pandémie.

Globalement 69% des e-acheteurs sont satisfaits de leur expérience d’achat.

27% des nouveaux acheteurs ne sont pas satisfaits par leur première expérience d’achat en ligne.

Du e-commerce qui se socialise :

Les sites web continuent de constituer le canal principal. En effet, 77% des acheteurs effectuent leurs achats en ligne sur des sites web et 40% sur les réseaux sociaux.

Les médias les plus utilisés pour les achats en ligne sont les sites marchands (66%), les réseaux sociaux (36%), les sites multi-marques (27%) et les sites de deals (11%).

Les produits les plus achetés :

Les 5 types de produits/services les plus achetés sur Internet, pendant le COVID-19 sont :

  • Les articles de loisirs et de sport (45%)
  • Les factures de services (40%)
  • Les articles de Maison/électroménager (29%)
  • L’alimentation (23%)
  • Les articles de santé et de beauté (22%).

Les acheteurs ont dépensé 190 Dinars par achat en moyenne.

Du e-commerce OUI mais avec paiement à la livraison :

Concernant les moyens de paiement utilisés seulement 50% des acheteurs font leurs transactions directement en ligne (via carte bancaire ou e-dinar).

Près de 72% des e-acheteurs payent leurs achats à la livraison (en espèces, par chèque ou par carte).

Ils sont 50% à effectuer le paiement uniquement à la livraison contre 28% exclusivement en ligne.

Les principales motivations et les freins à l’achat en ligne :

Les répondants ont acheté en ligne principalement pour :

  • Eviter de se déplacer (71%)
  • Eviter le risque de contagion par le Corona (43%)
  • Eviter d’attendre devant le magasin (23%).

Pour les répondants qui n’ont pas acheté durant la pandémie de COVID-19 les principaux freins sont :

  • La difficulté de vérifier la qualité des produits (48%),
  • La sécurité de paiement en ligne (35%)
  • Le faible choix dans les offres proposées sur Internet (22%)
  • Les délais de livraison qui risquent d’être trop longs (16%).

En période de pandémie le e-commerce s’est affirmé définitivement comme une vraie solution de rechange au commerce physique et un secteur d’activité à part entière. Plusieurs entreprises déjà présentes sur ce canal et d’autres déjà prédisposées ont su ‘‘tirer profit’’ de la crise sanitaire.  La réussite des pure players ainsi que des clics et mortiers en période de pandémie est essentiellement due à l’élasticité de leurs modèles d’affaires ainsi qu’à leur capacité à faire face à une demande inattendue.

Pour une fois la demande était au rendez-vous mais pour certains en arrière-boutique c’était le cafouillage total ! Les commandes sont là mais avec des délais d’attentes non maîtrisables et surtout une logistique improvisée.

La logistique est plus que jamais aujourd’hui le talon d’Achille du e-commerce en Tunisie.

L’analyse complète peut être commandée sur www.mdsoft-int.com.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut