Monde

Merkel risque gros après l’échec des négociations pour former une coalition gouvernementale

Merkel risque gros après l’échec des négociations pour former une coalition gouvernementale

La chancelière allemande Angela Merkel est sortie lundi davantage plus fragilisée après l’échec des pourparlers pour former une coalition gouvernementale en Allemagne après un mois des négociations intenses.

En effet les conservateurs  (CDU-CSU) de Mme Merkel, les libéraux (FDP) et les écologistes n’ont pas réussi à former de coalition gouvernementale, ouvrant la voie à d’éventuelles élections législatives.

Les libéraux se sont retirés des négociations tripartites plongeant la première puissance économique européenne dans la plus grave crise politique de son histoire.

Le président de la République allemande Frank-Walter Steinmeier a demandé lundi aux partis politiques de se ressaisir afin d’éviter de nouvelles élections législatives, promettant de rencontrer les leaders des partis politiques pour tenter de rapprocher leurs points de vue.

Cette décision du président allemand diffère pour le moment le choix de nouvelles élections qui pourraient sonner le glas de la carrière politique de Angela Merkel devenu impopulaire en réalisant le plus mauvais score de son parti depuis son accession au pouvoir en 2005.

L’arrivée entre 2015 et 2016 d’un million de réfugiés en Allemagne a influé sur les résultats des législatives durant lesquelles l’extrême droite a fortement progressé.

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut