Ministère de l’Intérieur : « Les accusations de la justice militaire contre nos agents demeurent sans fondements »

Taoufik Dimassi, directeur général de la Sécurité Publique

Dans sa déclaration du vendredi 20 août, le colonel-major Marouane Bouguerra, Directeur général de la Justice militaire et représentant du ministère de la Défense nationale,  a révélé la véritable identité des snipers qui  étaient  des agents des forces de sécurité intérieure. Taoufik Dimassi, Directeur général de la sûreté publique au ministère de l’Intérieur, a dénoncé ces propos. Il a assuré que s’il existe des preuves concrètes  de ces accusations ( documents, argumentations et témoins oculaires), le D.G de la Justice militaire doit les présenter à la justice civile et le ministère de l’Intérieur respectera le jugement de la cour qui en découlera.

Taoufik Dimassi a annoncé que le ministère de l’Intérieur publiera bientôt un communiqué dans lequel il exposera sa position face à ces accusations, rapporte l’hebdomadaire El Ousboui.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com