Mobilisation des comités régionaux de lutte contre les catasrophes en prévision de la nouvelle vague de froid attendue en Tunisie

Les comités régionaux de lutte contre les catastrophes ont pris des dispositions en prévision d’une nouvelle vague de froid, attendue pour les trois prochains jours.

Au Kef, le comité régional a décidé, samedi 11 février 2012, de constituer des réserves de bouteilles de gaz et de pétrole bleu, en vue de faire face aux demandes supplémentaires et de les distribuer, surtout, aux zones connaissant de grandes baisses des températures.

Le comité a, d’autre part, appelé les services concernés à fournir un stock supplémentaire de farine aux boulangeries, de fourrage pour le cheptel et de sel de déneigement. Il a, en outre, demandé de mettre en place des niveleuses et pelleteuses pour déblayer la neige sur les routes.

Par ailleurs, le comité a préparé un programme pour héberger, les familles bloquées par la neige, dans les maisons des jeunes et de la culture, les écoles primaires et les dortoirs. Il a rassemblé des quantités de médicaments et de couvertures pour les utiliser en cas de besoin.

Il a, aussi, proposé d’établir une liste des insuffisants rénaux pour les accueillir à l’hôpital régional du Kef, à partir de lundi et jusqu’à la fin de la vague de froid, par crainte de la fermeture des routes.

A l’Ariana, tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés, en prévision de la crue des oueds, pour protéger notamment les agglomérations proches de Mejerda, dans les délégations de Sidi Thabet et Kalaat Landlous.

Les prévisions annoncent une hausse du niveau d’eau dans les oueds, avec la chute attendue d’importantes quantités de pluies, durant les trois prochains jours, sachant qu’environ deux cents familles vivent sur les rives de la Mejerda.

Une commission composée de représentants des structures sécuritaires, sociales et sanitaires régionales a commencé la vérification de la situation sur le terrain à Sidi Ali El Khadhar, avec l’aide des autorités locales.

On conseille aux familles habitant dans les zones à risque de se déplacer vers des lieux plus sûrs. Dans une première étape, un centre d’accueil sera aménagé sur place tout en fournissant les aides nécessaires en denrées alimentaires et couvertures.

A Béja, le comité régional de lutte contre les catastrophes a installé des engins pour dégager les routes au niveau de Amdoun, de Korrâa (entre les localités de Thibar et de Teboursouk) et de Béja nord.

L’objectif étant d’éviter tout retard dans les interventions, comme ce fut le cas durant la précédente vague de froid. L’armée et les services de l’équipement, de l’agriculture, de la protection civile et de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) sont, également, mobilisés pour intervenir d’urgence.

Des unités de l’armée et de la garde nationale se sont dirigées vers les villages qui risquent d’être de nouveau isolés, afin de sensibiliser les populations et les petits commerces à la nécessité de s’approvisionner en produits de base, bouteilles de gaz et moyens de chauffage.

Les services concernés surveillent en permanence le niveau d’eau de l’oued Mejerda qui risque de provoquer des inondations, au cours des trois prochains jours.

A Gabès, le comité régional a passé en revue les équipements disponibles pour intervenir en cas de besoin, ainsi que l’aide nécessaire pouvant être présentée aux citoyens tout en appelant à la vigilance.

L’Institut national de la météorologie (INM) a annoncé, vendredi, une importante baisse de la température, à partir de samedi après-midi et au cours des deux prochains jours avec des chutes de pluie sur la plupart des régions et de la neige sur les zones Ouest, ainsi que certaines régions intérieures du Nord et du Centre du pays.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut