Tunisie : Mohamed Bakhti, proteste contre ses conditions d’incarcération

L’avocat Abdelbasset Ben M’barek, représentant de deux salafistes incarcérés dans l’affaire de l’attaque de l’ambassade américaine à Tunis, a déclaré que ses clients, Mohamed Bakhti et Béchir Golli, ont entamé depuis quelques jours une grève de la faim pour protester contre :

  • La violence dont ils auraient été victime lors de leur arrestation.
  • Le refus des autorités de leur permettre de consulter un médecin.
  • Les conditions d’incarcération inacceptables, en compagnie des détenus de droit commun.
  • Le fait qu’ils n’aient pas accès à la douche.
  • Le fait qu’on leur refuse de changer de vêtements.
  • Par ailleurs, ils auraient été victimes de violences lors d’une rixe avec les autres détenus.

 Ils ont demandé à être placés en cellule individuelle.

Le ministère de la justice avait fait savoir, pour sa part, par voie de communiqué, que l’état de santé de ces prévenus est satisfaisant, mais qu’ils refusent de s’alimenter et d’être incarcérés dans des cellules collectives.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut