Politique

Monastir: Commémoration des martyrs du 31 août 1953

L’association “Fidèles” de Monastir a commémoré, mercredi, les martyrs du mouvement pour l’indépendance tombés le 31 août 1953.

Des gerbes de fleurs ont été déposées sur les tombes des héros de la liberté, et la Fatiha a été récitée à leur mémoire.

Le 31 août 1953 au soir, quatre habitants de Monastir ont été exécutés sans procès par l’occupant français, en représailles de la mort d’un de leur gendarme.

Mustapha Ben Hassine Ben Jannet, Abdessalem Ben Béchir Trimèche et Ahmed Ben Othmane Ghandri ont été arrachés à leurs proches et froidement fusillés dans la rue.  Dans la même nuit, à Skanès, Said Belhaj Salah Merchaoui a été arrêté à son domicile, attaché à un véhicule militaire et traîné vivant sur la route, avant d’être cruellement mutilé puis abattu par balles.

Un documentaire racontant ces événements, qui constituent “un crime de guerre et un crime contre l’humanité”, est actuellement préparé par l’association.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut