Monde

Monde-Daily brief du 28 janvier 2022: L’OMC : Un compromis sur les brevets des vaccins possible «dans les prochaines semaines»

Monde-Daily brief du 28 janvier 2022: L’OMC : Un compromis sur les brevets des vaccins possible «dans les prochaines semaines»

l’OMC : Un compromis sur les brevets des vaccins possible «dans les prochaines semaines»

Un compromis entre pays riches et en développement pourrait être trouvé sur une levée des brevets pour les vaccins contre le Covid-19 dans «les prochaines semaines», a estimé vendredi à Paris la directrice générale de l’OMC Ngozi Okonjo-Iweala.

«Nous pensons qu’un terrain d’entente, un compromis raisonnable pourrait être trouvé qui permettrait aux pays en développement d’avoir accès à des transferts de technologie et à la propriété intellectuelle tout en encourageant l’innovation et la recherche», a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse.

 

L’iPhone va pouvoir enfin être déverrouillé sans enlever son masque

Cette fonctionnalité sera disponible dans les prochaines semaines sur les iPhone 12 et versions ultérieures.

 

Crise en Ukraine : les Etats-Unis prêts à répondre “résolument” en cas d’invasion en fevrier

Joe Biden s’est entretenu jeudi avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Le président américain a assuré que les États-Unis et leurs alliés répondraient “résolument” en cas d’invasion russe et a évoqué la possibilité d’une aide économique supplémentaire pour l’Ukraine.

Le démocrate a également soulevé la “nette possibilité que les Russes puissent envahir l’Ukraine en février”, une date déjà évoquée par les renseignements américains.

Mais Washington dit également préparer de nouvelles sanctions économiques sévères à l’encontre de la Russie en cas d’invasion, visant notamment le gazoduc Nord Stream 2.

 

Poutin s’est plaint à Macron : l’Occident «n’a pas tenu compte» des inquiétudes russes

Le président russe Vladimir Poutine s’est plaint, vendredi 28 janvier, à son homologue français Emmanuel Macron du rejet par l’Occident de ses exigences pour aboutir à une désescalade du conflit russo-occidental autour de l’Ukraine et de l’Otan. «Les réponses des États-Unis et de l’Otan n’ont pas tenu compte des inquiétudes fondamentales de la Russie», a indiqué le Kremlin dans un communiqué consacré à l’entretien entre les deux dirigeants, estimant que la préoccupation clé de Moscou «a été ignorée».

 

Le japonais Toyota numéro un mondial des ventes de voitures en 2021

Toutes marques confondues, le constructeur nippon reste le plus gros vendeur mondial, devant le groupe allemand Volkswagen et le franco-japonais Renault-Nissan-Mitsubishi. Et ce, malgré de fortes perturbations des chaînes d’approvisionnement mondiales, en particulier pour les semi-conducteurs.

Avec 10,5 millions de véhicules vendus, le constructeur japonais devance Volkswagen dont les ventes reculent de 4,5%.

 

 

L’UE défend la Lituanie et défie la Chine devant l’OMC

Ce que dénonce Bruxelles, ce sont les pratiques, jugées discriminatoires, de Pékin. La Chine a engagé un bras de fer diplomatique avec la Lituanie depuis que cet État balte, membre de l’UE, a autorisé Taïwan à ouvrir un bureau de représentation commerciale (et une ambassade « de facto ») dans sa capitale, Vilnius. Or, Pékin considère Taïwan comme une province rebelle et veut visiblement punir Vilnius de ses relations privilégiées avec l’île. 

Les 27 affirment que Pékin se livre à des “pratiques discriminatoires” à l’encontre de Vilnius. Les autorités chinoises refusent les importations en provenance de Lituanie et étendraient ces restrictions à certains produits venus d’Allemagne, de Suède et de Finlande si ces biens comprennent des composants fabriqués en Lituanie.

Russie-Ukraine : Macron réussit là où Biden a lamentablement échoué

Russie-Ukraine : Macron réussit là où Biden a lamentablement échoué

Le monde entier attendait les retombées de la conversation téléphonique entre le président français, Emmanuel Macron et son homologue russe, Vladimir Poutine. Et bien les bruits sont plutôt bons au terme de cet entretien aux enjeux qui dépassent largement l’invasion d’un pays. Au terme d’une longue discussion – entre 1h et 1h30 tout de même-, Poutine et Macron ont fait état d’un “constat de désaccord” mais ont convenu de “la nécessité d’une désescalade“, précise le palais de l’Elysée ce vendredi 28 janvier…

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut