Nouvel acte d’accusation : Les États-Unis accusent Huawei d’avoir comploté pour voler des secrets commerciaux américains

Ce Jeudi 13 février 2020, le gouvernement américain a émis de nouvelles accusations contre Huawei, le plus grand fabricant mondial d’équipements de télécommunications, en Chine. Le gouvernement américain accuse Huawei d’avoir enfreint la loi sur les organisations d’influence (lobbying) et de corruption afin d’obtenir des informations confidentielles auprès des salariés de ses concurrents.

Le nouvel acte d’accusation s’ajoute à celles que les États-Unis ont déjà portées contre Huawei pour avoir prétendument volé la propriété intellectuelle des sociétés américaines.

Le timing est intéressant puisque l’administration Trump a, en ce moment, de plus en plus de mal à persuader le gouvernement de ne pas autoriser Huawei à fournir des équipements dans le cadre du déploiement de la 5G.

A suivre…

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut