Monde

Nouvelle escalade de violence entre Israël et la bande de Gaza

La bande de Gaza et les zones frontalières israéliennes ont connu hier la plus sévère confrontation entre les forces israéliennes et les groupes armés palestiniens depuis la guerre de 2014.

En effet, l’armée israélienne a mené, mardi 29 mai, une série de frappes dans la bande de Gaza, en représailles à des tirs de mortier nourris, en provenance de l’enclave palestinienne soumise à un strict blocus israélien terrestre, aérien et maritime depuis plus de dix ans.

Selon l’armée israélienne, 28 obus de mortier ont été tirés vers Israël à partir de  la bande de Gaza. La plupart des projectiles palestiniens ont été interceptés par le dispositif de défense antiaérien israélien appelé « Dôme de fer ». Aucune victime n’est à déplorer.

« L’armée israélienne va répondre avec force à ces attaques », a déclaré le premier ministre, Benjamin Netanyahu, lors d’une conférence dans le nord du pays, peu avant les frappes de représailles.

Les bras armés du Hamas et du Jihad islamique ont publié un communiqué commun pour revendiquer la responsabilité des tirs contre Israël, réponse selon eux à des attaques israéliennes contre leurs positions à Gaza.

Les États-Unis, alliés d’Israël, ont dénoncé les tirs palestiniens « contre des installations civiles » et demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité qui doit se tenir mercredi, selon la mission américaine à l’ONU. La Russie exprimé « sa profonde inquiétude » et appelé « les deux parties à briser le cercle vicieux de la confrontation destructrice ».

Rappelons que la bande de Gaza est de nouveau en proie à une montée des tensions depuis le 30 mars et le début d’une mobilisation appelée la « grande marche du retour », qui a donné lieu à des affrontements meurtriers le long de la frontière entre Gaza et Israël.

Selon l’AFP, au moins 121 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis cette date. La majorité ont péri à cause des violences le long de la barrière de sécurité israélienne.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut