Par Amine Ben Gamra : La digitalisation en Tunisie : clé pour la croissance économique et la lutte contre la corruption

La transformation digitale de l’administration, partie intégrante de la transformation globale du pays, offre de véritables opportunités de croissance économique. Tout sera numérisé et nous gagnerons indéniablement du temps.

Cette digitalisation va permettre à travers la traçabilité, de lutter contre la corruption, les agissements hors la loi (Ex : pot de vin) et les détournements des biens de l’État.

La digitalisation de l’administration est plus qu’une nécessité et il faut généraliser cette réforme aux marchés publics, aux appels d’offres et autres prestations de services administratives, monétaires, douanières, financières, fiscales… Elle permettra de supprimer les chaînons de transmission qui exposaient usagers et agents à la corruption.

Malheureusement, aujourd’hui, il existe une forte résistance au changement digital, émanant de plusieurs cercles dans l’administration, le monde des affaires, les institutions étatiques etc. s’opposant à la transformation digitale et d’une manière générale aux réformes qu’il faut opérer. L’objectif étant de garder leurs postes, jouir et tirer bénéfice de la corruption qui s’accapare des différents appareils de l’Etat, sans se soucier des répercussions négatives sur l’évolution du pays.

Si le pays ne réalise pas les transformations nécessaires, le coût à payer sera encore plus élevé et plus dur à encaisser.

Il faut choisir entre réformer les entreprises publiques ou se soumettre au FMI et à la Banque Mondiale.

Aujourd’hui, les dépenses de l’Etat sont en train de s’aggraver d’une année à une autre. La majeure partie de ces dépenses est affectée aux salaires et non aux investissements. Pour financer ses dépenses, l’Etat a recours à l’endettement, surtout extérieur, provenant principalement du FMI et de la Banque Mondiale

Comment notre cher pays va-t-il rembourser ces dettes, si le prochain gouvernement ne procède pas aux réformes nécessaires ?

Evolution du budget de l’Etat depuis la Révolution

 

Structure des dépenses de l’état

 

Evolution du déficit budgétaire et de l’endettement public

 

Amine BEN GAMRA. Expert Comptable – Commissaire Aux Comptes – Membre de l’Ordre des Experts Comptable de Tunisie.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut