Par Hatem Mestiri : Séminaire stratégie digitale 2020-2025

  • Le ministère des TIC a organisé du 05 au 07 Juillet 2019 à Hammamet, un séminaire réunissant des acteurs du public et du privé agissant dans le secteur afin de réfléchir à la stratégie digitale 2020-2025.
    Ce séminaire est la continuation des réunions de Tabarka et de Korba qui avaient abouti à l’élaboration de la stratégie digitale 2015-2020.
    Le ministre, Anouar Maarouf continue l’oeuvre de ses prédécesseurs Marzouk, Jelassi et Fehri.
    L’exécution de la stratégie 2015-2020 a réalisé les succès suivants :
    – la mise en service d’un réseau 4G couvrant plus de 90% de la population.
    – la connexion au haut débit des administrations, ministères, municipalités et écoles; Ce projet avance à grands pas.
    – la connexion des zones blanches au réseau mobile haut débit.
    – l’élaboration d’un nouveau code du numérique. Ce code bien que très avancé n’est toujours pas voté par l’assemblée.
    – Le vote par l’assemblée d’un cadre légal incitatif pour les startups tunisiennes.
    – la continuation du projet attitrant des sociétés étrangères dans le domaine des TIC à s’implanter dans le pays.
    Les projets qui doivent avancer dans les prochaines années sont nombreux :
    – la digitalisation du parcours de santé entre les différents acteurs (hôpitaux, cliniques, médecins, patients, pharmaciens, caisse assurance et mutuelles)
    – la digitalisation du parcours du citoyen avec son administration (pièce d’identité, passeport, demande papiers, entré et sortie du territoire, signature des contrats, accès aux prestations sociales, vignettes, impôts, etc).
    – la digitalisation du paiement par TPE ou par mobile et suppression du cash.
    – connecter les objets de type compteurs (eau, électricité, gaz), signalisation dans les rues afin de diminuer les actes d’incivilité sur la route et protéger nos concitoyens et notre territoire.

Pour réaliser ces projets transverses, il est nécessaire qu’on les confie à des professionnels tunisiens capables de les réaliser et qu’en plus tous les ministres les considèrent comme stratégiques pour le pays car ce ne sont pas des projets uniquement technologiques mais des ausi de changement de société qui requièrent du courage et de l’implication au sommet de l’état.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut